126 familles affectées par le typhon Haiyan emménagent dans leurs nouvelles maisons construites dans le cadre d’un partenariat public – privé français exemplaire [en]

Le 6 octobre 2017 à Guiuan (Province du Samar Oriental - Philippines) s’est tenue l’inauguration du site de relocalisation développé par l’ONG française ACTED, marquant ainsi l’achèvement d’un projet qui visait au relogement de 126 familles dont les habitations avaient été détruites par le typhon Haiyan (Yolanda) en 2013.

Ce bel exemple de partenariat public – privé a vu le jour suite à la visite d’État aux Philippines, en février 2015, du Président de la République Française François Hollande, lequel s’était à cette occasion rendu à Guiuan. La France, par le biais de l’Agence Française de Développement (AFD), ainsi que plusieurs partenaires privés tels qu’Alstom et Lafarge Holcim ont, en collaboration avec les autorités philippines, soutenu la réalisation de ce projet visant à améliorer les conditions de vie des populations affectées par le typhon Haiyan et, plus généralement, par le nombre croissant de typhons de plus en plus puissants qui frappent les Philippines. La province du Samar oriental sur la côte pacifique, déjà très pauvre, est l’une des plus touchées par ces catastrophes naturelles à répétition.

Avec ce projet multisectoriel de 2.15M€ financé par l’AFD (1.5M€), la Fondation Alstom, Lafarge Holcim et plusieurs acteurs du secteur privé, ACTED a proposé une approche intégrée visant à mieux préparer les autorités et les populations aux catastrophes - et ainsi à minimiser les pertes humaines, la destruction de maisons et la perte de ressources agricoles - et à renforcer leurs capacités de résistance. Il s’agit de :

- répondre aux besoins des populations affectées par le typhon Haiyan en termes d’hébergement durable et d’accès à l’eau potable et à l’assainissement ;
- aider les familles touchées à reconstituer leurs moyens de subsistance avec un appui aux capacités de production agricole ;
- renforcer les capacités locales de réponse d’urgence et de gestion des crises liées aux catastrophes naturelles.

Si la population philippine est dite résiliente, l’accumulation de risques supportés par des personnes pauvres, vulnérables et déjà fragilisées par des catastrophes affaiblit leur capacité à se relever, contribue à une dégradation considérable de leur situation sur le plan socioéconomique et altère in fine le développement du pays. L’ONG œuvre donc à renforcer la résilience aux Philippines et à contribuer à une réduction durable de la vulnérabilité en améliorant les capacités des populations locales, des autorités et autres acteurs, à identifier et réduire les risques de catastrophes naturelles, et en améliorant les conditions économiques et sociales des populations vulnérables.

Lors de la cérémonie d’inauguration organisée en présence de tous les bénéficiaires du projet, de M. Laurent Legodec, Chargé d’Affaires a.i. de l’Ambassade de France aux Philippines, M. Thibault Henry Directeur d’ACTED Philippines, M. Christophe Blanchot, Directeur de l’Agence Française de Développement aux Philippines, M. Simon Cordier, représentant la Fondation Alstom, M. Jurry Tormis, représentant de Lafarge Holcim ainsi que de nombreuses personnalités et autorités locales, 126 familles - qui vivaient dans une zone classée inconstructible et dont les habitations avaient été détruites par le typhon Haiyan - se sont vu remettre les clés de leurs nouvelles maisons.

Les défis demeurent nombreux et ACTED poursuit aujourd’hui, avec l`appui de la France, ses opérations lancées sur l`île de Mindanao en réponse aux différentes crises liées aux conflits internes, avec la mise en place d’un mécanisme de réponse d’urgence auprès des personnes affectées par ces crises. L’ONG contribue également à apporter une réponse humanitaire d’urgence à la suite de la crise politico-sécuritaire qui touche la ville de Marawi.

En savoir plus :

- Plus d’informations sur l’activité de l’AFD aux Philippines
- Plus d’informations sur les projets d’ACTED aux Philippines

Dernière modification : 26/10/2017

Haut de page