Ce que vous ne savez peut être pas sur l’espace et le visa Schengen

L’espace Schengen est un espace de libre circulation créé en 1985 par la Convention éponyme de la ville de Schengen située au Luxembourg mais mis en oeuvre dix ans plus tard en 1995.

Les pays signataires s’engageaient ainsi à appliquer des règles communes compilées dans le Code communautaire visas et à délivrer un visa uniforme.

Ce visa émis par l’un des Etats membres permet de fait, de circuler librement dans l’ensemble des pays de l’espace Schengen, sans contrôle aux frontières internes des Etats.

Quelques règles sont malgré tout à garder en mémoire comme par exemple la compétence territoriale de chaque Etat membre.

Un demandeur de visa qui prévoit de voyager dans plusieurs pays de l’Espace Schengen doit ainsi s’adresser à l’ambassade du pays qui constitue sa destination principale (en terme de durée comptée en nombre de nuitées ou en terme d’objet : tourisme ou professionnel par exemple).
JPEG
L’espace Schengen s’est agrandi au fil des ans. Depuis 2013, deux pays figurant sur cette carte l’ont rejoint : Chypre et la Croatie.

L’espace Schengen comprend les territoires des 26 États européens — 22 États membres de l’Union européenne, et 4 États associés, membres de l’AELE : l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse — et de facto trois micro-États européens — Monaco, Saint-Marin, et le Vatican.

Quatre Etats de l’UE ne sont pas membres de l’Espace Schengen : Le Royaume-Uni, l’Irlande, la Roumanie et la Bulgarie.

L’espace Schengen englobe actuellement plus de 400 millions d’habitants sur une superficie de 4 312 099 km23. Il fait aujourd’hui partie de l’Espace de liberté, de sécurité et de justice européen.

L’absence de contrôle aux frontières intérieures est compensé par un renforcement des contrôles frontaliers entre les Etats-membres de l’espace Schengen et les États tiers (frontières extérieures).

JPEG - 10 ko
(JPEG - 10 ko)

Enfin, cela implique des dispositions concernant une politique commune sur le séjour temporaire des personnes (dont le visa Schengen, jusqu’à trois mois), l’harmonisation des contrôles aux frontières extérieures, une coopération policière transfrontalière et une coopération judiciaire.

Les pays « Schengen » sont représentés aux Philippines soit directement (présence d’une ambassade et d’une section visas) ou indirectement par l’intermédiaire d’un autre Etat-membre.

La France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, l’Autriche, la Suisse, la Norvège, la Suède, le Danemark, les Pays-Bas, la Belgique, la Grèce, la République Tchèque et la Hongrie sont en représentation directe aux Philippines.

En revanche, la Pologne et la Lettonie sont représentées par les Pays-Bas ; l’Estonie, la Finlande et l’Islande par la Norvège ; le Luxembourg et la Slovénie par la Belgique ; le Liechtenstein par la Suisse, la Lituanie par l’Autriche ; la Slovaquie par la République Tchèque et enfin le Portugal est représenté par la Grèce.

La France, comme d’autres pays de l’Espace Schengen a choisi d’externaliser la collecte des demandes de visa aux Philippines.

La collecte des demandes de visas pour la France est externalisée depuis décembre 2015. Le prestataire choisi pour assurer ces tâches est la compagnie VFS-GLOBAL Cela a permis d’améliorer les conditions d’accueil des demandeurs de visa et de réduire les délais de traitement des demandes.

VFS GLOBAL
EST. 2001 | Partnering Governments. Providing Solutions
Mezzanine Floor Ecoplaza Bldg., 2305 Chino Roces Ave. Ext. Makati City 1231 Philippines
Tel : +63 2 790 49 03| www.vfsglobal.com

JPEG

A noter : le cas particulier des conjoints de Français

Les conjoints de Français peuvent sur présentation de leur livret de famille ou de leur acte de mariage transcrit, déposer leur demande de visa directement à l’ambassade sans passer par le prestataire VFS.

Ce statut leur permet en outre de bénéficier de la gratuité pour les frais de dossier.

Dernière modification : 13/03/2017

Haut de page