CINE EUROPA : « Une autre façon de faire l’Europe »

Lancé par la Délégation de l’Union européenne à Manille en 1998 à l’occasion du centenaire de l’indépendance des Philippines, CINE EUROPA, le festival du film européen permet au public philippin d’apprécier la diversité culturelle de l’Europe en même temps que présenter ce continent de façon différente.

JPEG - 169.2 ko
(JPEG - 169.2 ko)

Le cinéma européen constitue aussi un enjeu culturel et économique majeur. En soutenant la formation, la production, la distribution, l’exploitation en salle et sur internet et surtout en développant la place du cinéma européen dans le monde, l’Europe participe à son approfondissement par les esprits. L’existence, l’autonomie, et la puissance d’un éventuel cinéma proprement européen sont parmi les questions stratégiques qui permettent sans doute d’établir une autre réalité européenne : celle de la coopération culturelle et d’une autre visibilité en dehors du continent européen. C’est aussi le rôle de ce festival.

Comment peut-on alors maintenir ce tissu industriel sur un territoire, l’entretenir, le développer ? C’est évidemment une question artistique et politique : la démocratie, à l’échelle nationale comme supranationale, a besoin d’idées, de création, de confrontation de points de vue, y compris artistiques, et justifie ce que l’on a coutume d’appeler « l’exception culturelle », c’est-à-dire la défense de la culture comme domaine distinct des autres secteurs dans les accords internationaux et politiques publiques. C’est enfin une question géopolitique : l’Europe culturelle se démarque alors des modèles anglo-saxons. C’est encore le rôle de ce festival.

Ce festival organisé par la délégation de l’Union européenne à Manille voit de manière concrète chaque pays membre représenté aux Philippines participer en fournissant un à deux films et en prenant une part active et financière à l’organisation de cet évènement qui favorise ainsi l’implication pleine et entière d’un maximum de pays européens.

Pour ce qui nous concerne et dans l’esprit européen, la France a souhaité inscrire depuis la création de ce festival la programmation d’un grand nombre de ses films les plus représentatifs. Cette année, dans cette veine et pour illustrer le thème mis en avant de l’amitié, la France a inscrit au programme deux films :

PATER d’Alain Cavalier (2011), qui permet de voir évoluer un duo remarquable : Alain Cavalier et Vincent Lindon liés par l’amitié, presque comme fils et père, autour de la thématique de la création.

A 14 ANS d’Hélène Zimmer, qui nous parle des affres de l’adolescence : entre euphorie, rivalités, révoltes et séduction, deux jeunes filles affrontent les tourments de cet âge crucial.

Ces films sont aussi le fruit d’une collaboration étroite avec l’Institut Français de Paris.
Dans le cadre du partenariat avec le Film Development Council of the Philippines, le Festival se déplacera en province : Cebu, Davao, Baguio, Iloilo, Zamboanga, Tacloban, Leyte, Cagayan de Oro et Palawan, et sera accueilli dans les cinémathèques du FDCP et les universités. Pour sa part, l’ambassade de France a choisi d’être présente à Iloilo le 1er octobre pour accompagner la projection du film Pater, à laquelle nous espérons voir un public philippin fourni, ainsi que de nombreux compatriotes installés dans les Visayas !

Pour en savoir plus : www.facebook.com/EUDelegationToThePhilippines

Dernière modification : 02/09/2016

Haut de page