Déplacement de M. Nicolas Hulot aux Philippines [en]

M. Nicolas Hulot, Envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète a effectué une mission du 20 au 25 janvier 2015 aux Philippines destinée à préparer la visite d’Etat du Président François Hollande aux Philippines dans les prochaines semaines.

Tout au long de son séjour, il a rappelé l’importance et l’urgence de la conférence Paris Climat 2015, qui aura lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015, où 195 pays doivent conclure un accord ambitieux qui permettra de contenir le réchauffement global en deçà de 2°C tout en respectant le principe des responsabilités communes mais différenciées.

Dans une série de réunions avec M. Albert del Rosario, ministre des Affaires étrangères, M. Proceso Alcala, ministre de l’Agriculture, M. Ramon Paje, ministre de l’Environnement et des ressources naturelles, Mme Lucille Sering, vice-présidente de la Commission sur le changement climatique et la sénatrice Mme Loren Legarda, M. Hulot a écouté les préoccupations et les défis auxquels doivent faire face les philippins.

M. Hulot a rencontré des représentants de la société civile, représentée entre autre par les ONGs Gawad Kalinga, Aksyon Klima Pilipinas, et Blacksmith Institute pour prendre connaissance des initiatives menées dans le domaine de la protection de l’environnement.

Le secteur privé, notamment les entreprises actives dans les domaines des énergies renouvelables et du développement durable a aussi eu l’occasion de s’entretenir avec l’Envoyé Spécial.

Avant son départ pour les Visayas, M. Hulot a participé à un forum sur le changement climatique et les négociations internationales de la CCNUCC à l’Université d’Ateneo de Manila. Il était accompagné par le président de l’université, le Père Jett Villarin SJ, et le doyen de la School of Government Antonio La Viña, membre de la délégation des Philippines lors de la conférence climat de Lima, pour un débat avec les étudiants.

M. Hulot a rencontré les maires de Tacloban et de Guiuan, deux villes sévèrement touchées par le typhon Haiyan en 2013, ainsi que des membres des ONGs et des agences des Nations Unies installées à Leyte et à Samar. Enfin, il a visité les sites du projet de la France Philippines United Action (FPUA) à Daanbantayan, au nord de l’île de Cebu avec le maire de Daanbantayan et les représentants de Lafarge, de Total, de la chambre de commerce française, de Habitat for Humanity, de la Croix rouge française et de la Croix rouge philippine.

Lors de son déplacement aux Philippines, M. Hulot a affirmé que la France, en tant que futur hôte de la COP21, entend et comprend la situation spécifique des Philippines. Il a également souligné l’importance pour la France et les Philippines de continuer à œuvrer ensemble en vue de la signature d’un accord mondial à Paris en décembre prochain avant que les effets du dérèglement ne deviennent irréversibles pour l’humanité.

« Paris sera le moment de vérité pour chaque Etat, pour chaque leader. Ils doivent transformer leurs mots en actions, » a-t-il insisté. « Le changement climatique affecte, chaque année, dix millions de personnes. Et chaque année, ce sont plus de 27 millions de personnes qui deviennent réfugiés climatiques. Ensemble, les 195 pays doivent trouver une solution – elle ne peut plus être repoussée. »

Dernière modification : 13/03/2015

Haut de page