EDITORIAL

En ce mois de juillet, l’attention des Philippins sera retenue par une double actualité, politique et sportive, qui intéresse également la France.

La première concerne l’entrée en fonction du nouveau gouvernement qui a prêté serment le 30 juin avec le président Rodrigo Roa Duterte. Dans la lettre de félicitations qu’il a adressée à son nouvel homologue philippin au lendemain de son élection, le Président de la République François Hollande a rappelé l’importance que la France accordait à sa relation avec les Philippines avec lesquelles nous partageons des intérêts stratégiques et économiques forts et dont les deux peuples ont en commun une même vision de la promotion des droits de l’homme. Lors du long entretien que le président Duterte m’a récemment accordé à Davao, nous avons passé en revue la plupart des sujets impliquant la relation entre la France et les Philippines. Cette rencontre a été l’occasion de souligner, un an avant la célébration du 70ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre nos deux pays, l’importance de développer et d’approfondir la coopération franco-philippine, notamment dans le domaine économique. J’ai pu constater l’intérêt du président Duterte pour l’activité des entreprises françaises et les solutions qu’elles sont susceptibles d’apporter à nombre de défis que les Philippines doivent relever. Bien que ne nous n’approuvions pas certaines des options envisagées par le nouveau gouvernement à l’instar du projet de rétablir la peine de mort, l’échange franc et direct que nous avons eu à ce sujet est de bon augure pour la poursuite d’un dialogue global et constructif avec la nouvelle Administration philippine qui sait pouvoir compter sur la coopération de la France dans un esprit d’amitié mais aussi dans le respect de la promotion de la règle droit et des traités internationaux dont le président Duterte a lui-même rappelé l’importance lors de son discours d’investiture.

La seconde actualité qui mobilise les Philippins concerne le tournoi de basket organisé à Manille du 5 au 10 juillet dans le cadre des sélections pour les jeux olympiques d’été. Des cinq équipes étrangères participantes (Canada, France, Nouvelle-Zélande, Sénégal, Turquie), la sélection française est de loin la plus attendue, non seulement parce qu’elle est la mieux placée dans le classement international, mais aussi parce que son joueur vedette, Tony Parker, est particulièrement populaire aux Philippines où le basket est sport national et où les grands joueurs sont de véritables icones. Ouvrant le tournoi le 5 juillet dans l’enceinte du « Mall of Asia », le match « France-Philippines » promet d’être une confrontation aussi amicale que disputée tant l’avantage de jouer à domicile galvanisera les basketteurs et les supporters philippins dans le cadre d’un défi que l’équipe de France aura à cœur de relever. En souhaitant que le meilleur gagne et que celui-ci soit la France - seul le vainqueur du tournoi obtiendra in fine sa qualification pour les jeux Olympiques– gageons que cette rencontre, qui mettra en présence l’excellence sportive de nos deux pays, sera, quel que soit le résultat, le symbole de l’esprit d’émulation, d’échange, de convivialité et de respect mutuel qui caractérise la relation franco-philippine.

Thierry MATHOU
Ambassadeur

Dernière modification : 04/07/2016

Haut de page