EDITORIAL

Quel meilleur symbole de l’amitié entre la France et les Philippines en cette année du 70ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre nos deux pays, quelques jours après le lancement, le 25 janvier dernier, du festival « PhilFrance : Feel French ! » à l’Alliance française en présence de deux sénatrices, de représentants de plusieurs ministères dont les Affaires étrangères, de nombreux partenaires institutionnels philippins et des médias, que l’élection comme Miss Univers de Miss France qui accède à ce titre convoité pour la deuxième fois dans l’histoire de ce concours, en succédant à Miss Philippines ?

Survenu le 30 janvier sous le regard des médias du monde entier, le passage de témoin entre Pia Alonzo Wurtzbach et Iris Mittenaere a été largement salué par les médias venus de tous horizons et plus encore aux Philippines où cette élection était considérée comme l’évènement de l’année tant les Philippins, fiers d’organiser ce spectacle planétaire, l’étaient aussi de la reine de beauté qui avait porté la couronne pendant un an. Au-delà du symbole, cette élection offre l’occasion de promouvoir tout au long de l’année l’image de la France aux Philippines où elle est volontiers associée à l’élégance et à l’art de vivre, deux dimensions de notre identité, pleinement prises en compte par « PhilFrance : Feel French ! » qui inclue le lancement pour la première fois aux Philippines d’une semaine de la mode.

De même que le concours de Miss Univers est un évènement populaire qui a largement mobilisé l’attention des Philippins, toutes catégories sociales confondues, le nouveau festival français lancé cette année aux Philippines vise à élargir l’audience de la France dans ce pays où notre image est trop souvent perçue comme élitiste, à l’instar de notre cuisine –d’où le lancement en septembre prochain d’un marché français ouvert au plus grand nombre-, et associée à un registre limité –dont le luxe et la gastronomie- d’où la vocation multisectorielle de notre festival.

Comme l’illustre brillamment le parcours d’Iris Mittenaere, étudiante en cinquième année à la faculté de chirurgie dentaire de l’Université de Lille, ce type de manifestation n’est plus seulement un concours d’apparence, ce dont on ne peut que se féliciter à l’heure où la promotion de la parité est une des valeurs phares que « PhilFrance : Feel French ! » souhaite promouvoir aux Philippines.

Hasard du calendrier franco-philippin, alors que l’année a débuté par la signature d’un accord intergouvernemental créant un programme de bourses destiné à encourager un nombre croissant de jeunes philippins poursuivre leurs études en France, gageons que le parcours de la nouvelle ambassadrice de la France dans le monde, qui porte haut la complémentarité des vertus du corps et de l’esprit, chère à Montaigne et Montesquieu, recevra un écho particulier aux Philippines.

Thierry MATHOU
Ambassadeur de France aux Philippines

Dernière modification : 06/02/2017

Haut de page