EDITORIAL

Chers compatriotes,

Cette période de rentrée est placée pour l’Ambassade de France aux Philippines et pour la communauté française des Philippines sous le double signe de la transition et de la continuité.

Une période de transition importante s’est en effet ouverte, avec le départ il y a quelques semaines de notre précédent Ambassadeur, Thierry Mathou, promu sur de nouvelles fonctions au sein du Quai d’Orsay à Paris. Alors que nous accueillerons dans quelques semaines un nouvel Ambassadeur, nous voyons également ces jours-ci nous quitter plusieurs agents de l’Ambassade et des opérateurs français aux Philippines bien connus et appréciés de la communauté française, et arriver leurs successeurs. En nous rejoignant, ceux-ci nous apportent, quels que soient leurs domaines d’expertise et leurs compétences, un regard original et des idées nouvelles qui nous aideront à continuer, au cours des prochaines années, à œuvrer au développement des échanges et au renforcement des liens entre la France et les Philippines.

Dans ce but, notre action s’inscrira bien sûr aussi dans un esprit de continuité, en demeurant concentrée sur l’approfondissement des coopérations et l’aboutissement des projets que nous avons déjà initiés ou lancés dans le champ économique comme dans ceux des échanges universitaires, scientifiques et culturels. Ambitieux et multiples, ces projets et coopérations traduisent la volonté forte que nous avons de célébrer pleinement cette année le 70ème anniversaire des relations diplomatiques entre nos deux pays, volonté qui va continuer de nous animer au cours des prochains mois.

C’est ainsi que par exemple, nous organiserons à la fin septembre plusieurs événements sur le thème de la coopération entre la France et les Philippines dans les domaines de l’agriculture et de l’agro-alimentaire (séminaire d’experts, marché français, etc.), secteur d’avenir pour le développement de nos échanges et point d’application utile des efforts concrets que nous menons conjointement pour renforcer notre coopération bilatérale en matière de lutte contre les effets du dérèglement climatique.

Au-delà, nous préparons dès à présent les prochaines échéances bilatérales qui nous attendent au plan institutionnel : ainsi, les prochains mois devraient voir se succéder la tenue de premières consultations politiques bilatérales - dont le principe avait été agréé lors de la visite d’État qu’avait effectuée le Président Hollande aux Philippines en février 2015 - puis celles d’un nouveau comité économique conjoint, et, pour la première fois, de consultations bilatérales sur les questions de défense. Les échanges qui interviendront dans ces différentes enceintes contribueront à nourrir de manière substantielle le dialogue de plus en plus étroit qu’entretiennent les autorités de nos deux pays, dans un esprit d’amitié comme de franchise, ainsi que l’actualité récente l’a montré.

De manière plus concrète, je veux aussi bien sûr vous assurer qu’en cette période particulière l’Ambassade de France et ses équipes ainsi partiellement renouvelées demeurent pleinement mobilisées, à votre écoute et à votre disposition pour vous aider quand nécessaire et possible dans vos démarches personnelles comme dans l’accomplissement de vos projets professionnels aux Philippines.

Laurent Le Godec
Chargé d’Affaires a.i.

Dernière modification : 08/01/2018

Haut de page