EDITORIAL

Chers compatriotes,

L’actualité récente et des semaines à venir nous donne plusieurs motifs d’intense satisfaction quant à la manière dont se développent actuellement les relations entre la France et les Philippines. Je souhaite en distinguer à votre attention plus particulièrement trois, en ce qu’ils me paraissent particulièrement emblématiques des nouveaux chemins porteurs qu’empruntent à présent le développement de nos coopérations et l’affirmation de la présence de la France dans l’archipel :

- le 26 septembre, après la tenue d’un marché de produits agricoles français et philippins emblématiques de nos gastronomies respectives et au terme de deux jours d’échanges nourris entre experts et passionnés français et philippins des questions agricoles dans le cadre d’un forum que l’Ambassade a spécifiquement co-organisé sur ce thème avec ses partenaires du ministère philippin de l’Agriculture, nous avons signé avec le ministre philippin de l’Agriculture, Emmanuel Piñol, un arrangement administratif destiné à poser les bases d’une structuration et d’un renforcement durable de la coopération institutionnelle, technique et scientifique en matière de coopération agricole entre nos deux pays, et plus spécifiquement dans les domaines suivants : promotion de la diversité et de la qualité des produits alimentaires, promotion de pratiques agricoles durables et capables de s’adapter aux effets du dérèglement climatique et de les atténuer, développement des politiques publiques relatives à la sécurité sanitaire des aliments, structuration et modernisation des filières agricoles (avec un accent particulier sur la chaîne du froid), etc ; dès le lendemain de la signature de cet accord de coopération, les représentants de nos deux ministères de l’Agriculture se sont entendus pour travailler sans délai à sa mise en œuvre, en tenant un premier comité de pilotage et en arrêtant conjointement à cette occasion un plan opérationnel des actions devant être menées dans ce but au cours des prochains mois ;

- le 30 septembre a eu lieu à Manille l’inauguration du Musée national d’Histoire naturelle, qui ouvrira formellement certains espaces à ses premiers visiteurs à la fin du mois, avant une ouverture totale au printemps prochain ; la France est l’un des tous premiers partenaires de ce nouveau musée, grâce au fossile de rhinocéros vieux de plus de 600000 ans découvert dans la région de Kalinga, au nord de l’archipel, par une équipe scientifique française du Muséum d’histoire naturelle de Paris, qui en constituera l’une des pièces maîtresses ;

- le 6 octobre prochain aura lieu à Guiuan, petite localité de pêche située à l’extrême est de la province d’Eastern Samar qui avait été dévastée par le passage du super typhon Haiyan dont elle avait constitué la porte d’entrée dans l’archipel, l’inauguration des maisons construites par l’ONG française ACTED, sous couvert d’un co-financement de l’Agence française de Développement, pour les populations encore sinistrées de la localité, ainsi que l’annonce en avait été faite par le Président Hollande lors de la visite qu’il avait effectuée dans la ville le 27 février 2015, à titre d’exemple de l’esprit de solidarité internationale face aux effets du dérèglement climatique dans lequel la France entendait placer sa présidence de la COP21 et la négociation internationale ayant ensuite abouti à la conclusion de l’Accord de Paris sur le climat ; un peu plus de deux ans après, la volonté ainsi exprimée par le Président Hollande a trouvé sa traduction concrète et nous nous réjouissons que 126 familles de Guiuan aient pu ainsi être durablement relogées, grâce à cette action qui aura également permis de travailler à améliorer les conditions de vie de 6000 foyers, grâce à de meilleurs accès au marché et rendement des productions agricoles de la région.

Ces exemples ne sont que trois parmi tant d’autres qui attestent de la vitalité des liens qui unissent et des échanges qui nourrissent nos deux pays, mais ils illustrent chacun à leur manière le contexte général dans lequel s’inscrit désormais le développement d’ensemble de nos relations, en étant marqué, quel que soit le domaine ou le champ d’activité couvert, par une approche multidimensionnelle intégrant d’une part la solidarité dont nous devons faire preuve sur les grands défis mondiaux qui nous concernent tous, telle la lutte contre le dérèglement climatique, et tournée d’autre part vers l’innovation et le renforcement des échanges entre les sociétés civiles française et philippine, au bénéfice direct des populations de nos deux pays.

Je ne saurais conclure sans mentionner un autre motif de réjouissance, en vous faisant savoir que nous aurons également à cœur de célébrer dans la deuxième quinzaine du mois les 25 ans de l’EuroCampus, qui abrite à Parañaque l’école allemande et le Lycée français de Manille, et à travers cela le témoin d’une coopération franco-allemande réussie et exemplaire, faisant vivre sous les latitudes philippines le projet européen auquel nous sommes attachés et auquel le Président de la République entend actuellement que la France donne une nouvelle impulsion.

Laurent Le Godec
Chargé d’Affaires a.i.

Dernière modification : 04/10/2017

Haut de page