Journée internationale des droits de la femme (8 mars 2019)

Communiqué de presse du secrétariat d’État chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations (Paris, 28 février 2019)

100 sur 100. C’est le score décerné hier à la France par la Banque mondiale dans le cadre de la parution de son nouvel indice : « les femmes, l’entreprise et le droit : une décennie de réformes ».

Huit critères ont été analysés par la Banque mondiale afin d’évaluer la capacité des 187 États participants à garantir aux femmes une stricte égalité de droit avec les hommes.

Pour la France, le résultat est sans appel. Grâce à ses réformes récentes sur l’égalité des salaires entre les femmes et les hommes, grâce à des politiques publiques interministérielles et un arsenal juridique adaptés et en constante évolution, la France est garante d’une stricte égalité de droit pour les femmes et les hommes.

Dans le cadre de la diplomatie féministe menée par la France depuis mars 2018, Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, avait rencontré à Washington en janvier 2019 la présidente de la Banque mondiale, Kristalina Georgieva, qui avait déjà salué les efforts fournis par la France ces deux dernières années.

L’égalité entre les femmes et les hommes est la Grande cause du quinquennat. Cette égalité de droit est une étape indispensable et fondamentale dans le combat culturel qui nous attend : réaliser ensemble l’égalité réelle entre toutes et tous.

(Source : site Internet du secrétariat d’État chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations)

Dernière modification : 12/03/2019

Haut de page