La Fête en Musique

La France peut s’enorgueillir d’avoir été à l’origine de la création de la Fête de la Musique, fondée sur une idée aussi simple que pourtant révolutionnaire, celle d’une pratique culturelle festive et ouverte à la participation active de tout un chacun.
Sous-tendant sa création, c’est donc avant tout une vision de la participation de l’individu à la richesse du monde que Jack Lang, ministre de la Culture, parvient à imposer en 1981.

La première Fête de la Musique est ainsi lancée le 21 juin 1982, jour symbolique du solstice d’été, le plus long de l’année dans l’hémisphère Nord. Maurice Fleuret, alors directeur de la musique et de la danse au ministère français de la culture dira de ce nouvel évènement : "La musique sera partout et le concert nulle part » ! Toutes les musiques – sans hiérarchie de genre ni d’origine – seront appelées à œuvrer pour « une libération sonore, une ivresse, un vertige qui sont plus authentiques, plus intimes, plus éloquents que l’art ».

JPEG - 52.5 ko
La Fête de la Musique à Manille, 2013
(JPEG - 52.5 ko)

Symbole de liberté et de créativité, la Fête de la Musique favorise ainsi naturellement la visibilité et l’accès aux pratiques artistiques et culturelles et s’épanouit dans l’espace public, avec le public et pour tout le public.

Très vite, le succès de cet événement joyeux et populaire, qui transcende toutes les différences culturelles et sociales pour rassembler le public le plus large, rencontre un écho planétaire, et ce sont donc aujourd’hui plus de 120 pays dans le monde qui participent à la Fête de la Musique, parmi lesquels bien sûr les Philippines.

De fait, la Fête de la Musique qui aura lieu en 2016 pour la 22ème année consécutive aux Philippines, y est de plus en plus attendue. Dans ce pays où la musique fait partie intégrante de l’âme du peuple, quoi de plus naturel en effet que de partager la pulsation, la créativité vivante que révèle la pratique musicale.

L’Alliance Française de Manille et l’Ambassade de France aux Philippines, en partenariat avec le département du tourisme, B-Side Productions, différentes institutions gouvernementales et de nombreux sponsors, veillent à associer à l’organisation de la Fête de la Musique des artistes philippins confirmés ou en devenir, ainsi qu’à diversifier les lieux où ceux-ci se produisent, dans le cas de Manille à Fort Bonifacio comme à Makati et Intramuros, afin de permettre à un public de plus en plus large de prendre part à l’événement.

JPEG - 164.8 ko
Nathan Zanagar
(JPEG - 164.8 ko)

Cette année, en plus de nombreux groupes locaux très prisés la jeunesse des Philippines, se produiront dans le cadre de la Fête de la Musique le jeune et talentueux chanteur français Nathan Zanagar et ses musiciens. Auteur compositeur ayant connu le succès grâce notamment à Youtube, Nathan Zanagar jouera tout d’abord à Cebu le 14 et 15 juin avant d’animer la soirée de lancement de la Fête de la Musique à Manille, qui se tiendra à l’Event Garden de l’hôtel Novotel le 16 juin.

La célébration de la Fête de la Musique s’étendra en réalité sur plus d’une semaine, puisque le samedi 18 juin 2016, Nathan Zanagar et ses musiciens reviendront enflammer Makati, sur deux scènes principales, l’une à Greenbelt 3 et l’autre à A Venue. De nombreux établissements, bars et restaurants participeront en s’associant à la soirée.

Enfin, le 23 juin 2016, Intramuros sera à l’honneur, avec l’organisation d’un concert dans les jardins Puerto Real.

Cette programmation diversifiée démontre assez que la Fête de la Musique est aujourd’hui une réalité bien vivante, le public philippin s’étant progressivement approprié son concept d’origine pour en faire l’un des temps forts annuels de la vie culturelle et musicale de l’archipel.

Dernière modification : 06/06/2016

Haut de page