Le dynamisme de l’économie philippine

L’économie philippine est l’un des plus dynamiques en Asie du Sud-Est avec une croissance de 6,7% en 2017, une prévision de 6,5% en 2018 et 6,6% en 2019.

PNG
Au premier semestre 2018, la croissance a légèrement ralenti à 6,3% en particulier sous l’effet de la diminution des exportations. Le dynamisme économique est porté par l’investissement, premier moteur de la croissance depuis 2016, principalement dans la construction et les infrastructures, mais également par la consommation privée qui demeure robuste. Cette consommation est largement alimentée par les transferts financiers des plus de 10 millions de Philippins expatriés qui atteignent près de 10% du PIB. Les comptes extérieurs sont devenus légèrement déficitaires avec une balance courante en déficit de 0,8% du PIB en 2017. L’endettement extérieur des Philippines est modéré et poursuit une trajectoire à la baisse depuis plus de 10 ans (23,3% du PIB en 2017). Avec une dette publique modérée (42,4% du PIB), le pays dispose de marges de manœuvre de relance budgétaire et le gouvernement s’est fixé un objectif de déficit budgétaire en augmentation de 2,2% en 2017 à 3% du PIB en 2022. Avec une inflation en hausse à 6,7% fin septembre 2018, la Banque centrale mène depuis mai 2018 une politique de resserrement progressive de son taux directeur, passé de 3% à 4,5% à fin septembre2018. Les Philippines disposent de réserves en devises permettant de faire face à une potentielle crise de change. Ces réserves se montaient à 75 Mds USD à fin septembre 2018, soit l’équivalent de 6,8 mois d’importations de biens et services.

Dernière modification : 07/11/2018

Haut de page