Les échanges commerciaux France Philippines en 2016

En 2016, les échanges commerciaux entre la France et les Philippines se sont élevés à 1,66 Md EUR, en augmentation de 13% par rapport à l’année précédente (1,446 Md EUR). Cette évolution résulte de la forte croissance de nos importations (+39%), qui sont passées de 607 M EUR en 2015 à 845 M EUR en 2016, alors que nos ventes à destination des Philippines ont subi une légère contraction de - 2,5%, passant de 839 M EUR à 818 M EUR.

Notre balance commerciale est ainsi devenue déficitaire pour la première fois en 2016, avec un déficit commercial de 26,9 M EUR par rapport au solde excédentaire de 2015 de 237 M EUR.

Ce déficit commercial s’explique par la chute des ventes françaises dans plusieurs de nos principaux postes d’exportations hors aéronautique (- 22% par rapport à 2015) et la forte hausse de notre premier poste d’importation (+ 28% pour les équipements mécaniques, électriques, électroniques et informatiques), partiellement compensées par la forte croissance des achats d’équipements aéronautiques (+832%).

1. Les livraisons aéronautiques pallient la chute des ventes des principaux postes d’exportations français (hors aéronautique)

Les livraisons aéronautiques constituent la part majoritaire de nos exportations vers les Philippines depuis 2012, suite aux contrats signés par Airbus, ATR et Airbus Helicopters. Les ventes de ce secteur ont atteint un niveau record de 1,44 Md EUR en 2014 avant de retomber à 304 M EUR en 2015. Sur l’année 2016, les exportations aéronautiques ont atteint 381 M EUR, soit une augmentation de 25,2% par rapport à 2015 et représentent 47% de nos exportations totales aux Philippines. Compte tenu des programmes de livraisons d’appareils Airbus et ATR, ces ventes devraient à nouveau augmenter sensiblement en 2018 et 2019. Le calendrier des livraisons des six A350-900 commandés par Philippines Airlines en avril 2015 (+ 6 options) prévoit notamment quatre livraisons en 2018 et deux 2019.

Hors secteur aéronautique, les exportations françaises vers les Philippines ont diminué en 2016 de -22% par rapport à 2015, passant de 535 M EUR à 438 M EUR :
- Les ventes de produits agricoles et agroalimentaires, premier poste d’exportation hors aéronautique (27% de nos ventes en 2016), se sont montées à 116 M EUR en 2016, en baisse de 18,9% par rapport à 2015 (143 M EUR). Cela s’explique par la chute de 98,6% des livraisons céréalières françaises (339 446 EUR en 2016 contre 24.6 M EUR en 2015) résultant de la mauvaise moisson, de la médiocre qualité du blé et de la baisse des prix liée à une production céréalière mondiale record. Hors céréales, nos ventes de produits agroalimentaires sont dominées par les produits carnés (38,7 M EUR en 2016), suivis des produits laitiers (33 M EUR), des vins (6,9 M EUR, en augmentation de 35% par rapport à 2015) et des aliments pour bétail (5,8 M EUR, augmentation de 20%).
- Le 2ème poste d’exportations est constitué des produits informatiques, électroniques et optiques ainsi que des composants électriques (19% de nos exportations hors aéronautique) dont les ventes ont baissé de 35% en 2016, passant de 131 M EUR à 84,6 M EUR. Cette forte baisse s’explique notamment par le recul de 39% des exportations de composants électriques (13,4% du total des exportations françaises) de 96 M EUR à 59 M EUR, que les Philippines transforment localement avant de les réexporter vers le Japon, les États-Unis, la Chine et l’Europe.
- Les exportations de produits pharmaceutiques (3ème poste avec 17% du total hors aéronautique) se sont maintenues avec 78 M EUR en 2016 contre 76 M EUR en 2015, après une progression de 22% l’année précédente.
- Les produits chimiques, parfums et produits cosmétiques, 4ème poste de nos ventes aux Philippines, ont représenté 46 M EUR d’exportations en 2016, montant stable par rapport à 2015 (45 M EUR). On peut relever l’augmentation de 45% des exportations d’huiles essentielles, passées de 3,7 M EUR à 5,4 M EUR, et celle des ventes de parfums et de produits cosmétiques, en hausse de 12%, qui sont passées de 3 M EUR à 3,3 M EUR.

En 2016, les Philippines ont été notre 53ème client, en progression de quatre places par rapport à 2015, et ont représenté 0,2% de nos exportations totales. Le pays a été notre 6ème client au sein de l’ASEAN après Singapour, l’Indonésie, la Thaïlande, le Vietnam et la Malaisie avec 5,5% du total de nos ventes (14,7 Mds EUR). Les exportations à destination de l’ASEAN ont représenté 3,3% des exportations françaises et 8% de nos exportations hors UE.

2. La forte progression de nos achats aux Philippines en 2016 est tirée par l’importation des équipements et matériels mécaniques, électriques, électroniques et informatiques

En 2016, les importations françaises en provenance des Philippines ont progressé de 39%, atteignant 845 M EUR contre 607 M EUR en 2015.

Notre premier poste d’achats est celui des produits informatiques, électroniques, optiques et composants électroniques, avec 416 M EUR d’achats, soit 49% de nos importations. Ces achats ont augmenté de 26% entre 2015 et 2016, portés par l’augmentation de 24% des importations de composants électroniques (287 M EUR, soit 34% des importations totales françaises) et de +141% des produits électroniques grand public (64 M EUR).

Le 2ème poste d’importation est constitué des produits aéronautiques dont les achats ont fortement augmenté de +832% entre 2015 et 2016 (de 13 204 EUR à 123 M EUR). Cette forte croissance s’explique par la présence aux Philippines depuis 2012 de l’entreprise américaine B/E Aerospace qui produit les systèmes de galleys des A350 et dont le taux de production et d’exportation augmente en phase avec la hausse du rythme de production des A350 à Toulouse.

Les postes d’importations suivants, textiles, habillement, cuir et chaussures (62 M EUR), équipements électriques et ménagers (45 M EUR), et ordinateurs et périphériques informatiques (44 M EUR) ont tous enregistré une progression importante. Au total, les équipements et matériels mécaniques, électriques, électroniques et informatiques ont représenté 58% des ventes des Philippines à notre pays en 2016.

Les produits agricoles et des industries agroalimentaires sont le 4ème grand secteur d’exportation des Philippines vers la France, avec des ventes ayant atteint près de 51 M EUR en 2016, en légère baisse de -3,5% par rapport à 2015. La chute de -40% des achats de produits agricoles est ainsi atténuée par la croissance de +19% des achats de produits agroalimentaires. Les produits agricoles sont essentiellement des fruits (8 M EUR en 2016) et des produits de la pêche non transformés (1,8 M EUR). Les produits transformés sont des huiles et graisses à base de coco (12 M EUR), des préparations à base de produits de la pêche (11 M EUR) et des préparations à base de fruits et légumes (7 M EUR).

En 2016, les Philippines se sont classées au 56ème rang de nos fournisseurs (62ème en 2015) et ont représenté 0,2% de nos importations. Au sein de l’ASEAN, les Philippines ont été notre 6ème fournisseur avec 5,6% du total de nos achats (14,9 Mds EUR). Les importations en provenance de l’ASEAN ont représenté 3,3% des importations françaises et 7% de nos exportations hors UE.

Dernière modification : 10/04/2017

Haut de page