Santé mondiale : adoption du communiqué "Diplomatie et Santé" [en]

Les ministres de la santé de l’initiative "Diplomatie et Santé" adoptent un communiqué afin de promouvoir une approche inclusive pour renforcer les systèmes de santé.

Lancée par la France et la Norvège en septembre 2006, l’initiative "Diplomatie et Santé" vise à accroitre la visibilité des enjeux de santé dans l’agenda international.

Composé de sept pays – l’Afrique du Sud, le Brésil, l’Indonésie, la Norvège, le Sénégal, la Thaïlande et la France – ce groupe permet de réunir les États sur des sujets critiques pour la gouvernance mondiale de la santé.

Dix thèmes prioritaires sont définis, notamment :

- la préparation face aux épidémies ;
- l’importance des ressources humaines en santé ;
- les liens entre santé et environnement ;
- la question du VIH/sida et des autres maladies transmissibles.

Chaque année, le groupe présente une Résolution « Diplomatie et Santé » qui sera négociée entre les pays de l’initiative avant d’être finalisée avec tous les Etats membres à New York, pour une adoption à l’Assemblée générale des Nations unies.

La France assure cette année la présidence de cette initiative et à ce titre elle a réuni les Ministres de la santé en marge de l’Assemblée mondiale de la santé. Pour faire suite à cette réunion, les ministres ont adopté un communiqué promouvant une approche inclusive pour renforcer les systèmes de santé.

La France est active dans la promotion des objectifs de développement durable et elle encourage le dialogue multipartite et l’implication de toutes les parties prenantes dans les politiques de santé publique.

La France proposera une résolution sur l’approche inclusive pour renforcer les systèmes de santé au nom des sept pays membres de l’initiative "Diplomatie et Santé" en vue de son adoption à la prochaine Assemblée générale des Nations unies.

PDF - 60.4 ko
Communiqué ministériel du 21 août 2019
(PDF - 60.4 ko)

Source : Représentation permanente de la France auprès des Nations unies à Genève et des organisations internationales en Suisse

Dernière modification : 09/09/2019

Haut de page