Service de Coopération et d’Action Culturelle

Présentation du service

La priorité du service de coopération et d’action culturelle (SCAC) est d’être une plateforme pour la mise en place d’échanges et de partenariats franco-philippins.

Le SCAC mène des projets non seulement à Manille (Metro Manila), mais aussi dans l’ensemble des grandes villes (et îles) des Philippines, ainsi que dans 3 Etats du Pacifique (Micronésie, Marshall, Palau).

Pour conforter l’expertise et la coopération culturelle françaises sur les thèmes bilatéraux, européens et multilatéraux prioritaires (développement de réseaux d’échange et de partenariats durables avec les universités, centres de recherches, agences de développement, cercles de réflexion, institutions culturelles, entreprises et la société civile), cette ambassade organise des missions dans l’ensemble du pays (Dumaguete, Puerto Princesa, Puerto Galera, IloIlo, Cebu, Davao, Cagayan de Oro, Zamboanga, Cotabato, Tugueguerao, Baguio…) ainsi que dans les états du Pacifique impliqués dans les projets de coopération (développement durable –environnement et culture-).

Les domaines de coopération

Culturel

Le secteur culturel a pour objectif l’établissement de relations pérennes entre institutions culturelles et artistiques philippines et françaises.

Il est l’intermédiaire entre les professionnels et artistes des deux pays. Il établit la programmation d’évènements français dans l’ensemble des domaines artistiques ayant lieu aux Philippines. Notre objectif est d’initier et de soutenir des échanges culturels de haut niveau entre les artistes, écrivains, intellectuels, français et philippins les plus prometteurs, et de continuellement renforcer le nombre et la qualité des opportunités qui leurs sont proposées.

Universitaire et Campus France

La coopération universitaire franco-philippine constitue un axe prioritaire de notre coopération aux Philippines. Elle implique principalement quatre universités philippines majeures : l’Université Ateneo, l’Université des Philippines et l’Université De la Salle et plus récemment l’Université de Santo Tomas. En outre, des coopérations significatives sont établies avec Xavier University, Enderun Colleges, la Development Academy of the Philippines…

La coopération entre les institutions françaises et philippines ne cesse de croître, avec 66 accords bilatéraux à son actif. La visite présidentielle de François Hollande aux Philippines en février 2015 a été l’occasion d’une signature d’un nouvel accord de coopération franco-philippine, elle permet d’envisager de façon positive une coopération accrue dans le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Le bureau Campus France Philippines constitue une interface efficace dans la mobilité des étudiants philippins afin d’effectuer leurs études en France. (Pour plus de renseignements, consultez le site Campus France ou la page Facebook Campus France)

Grâce à l’action conjointe de l’Ambassade de France aux Philippines et du bureau Campus France Philippines, 350 Philippins étudient en France en 2015, confirmant l’augmentation de la cohorte des étudiants en mobilité constatée en 2014 et marquant de façon positive le développement de nos relations bilatérales.

La politique de bourses de l’Ambassade vise à soutenir la mobilité des étudiants dans le cadre de partenariat existant, notamment dans le secteur des sciences de l’ingénieur, archéologie, commerce et management, sciences politiques… Elle appuie aussi certains projets de formation niveau doctorat et développe les capacités locales dans le secteur du Français Langue Etrangère, en partenariat avec les universités qui l’enseignent, le Department of Education, et les Alliances Françaises de Manille et de Cebu.

PDF - 278.3 ko
Fiche Curie enseignement supérieur - Philippines (2017)
(PDF - 278.3 ko)

Scientifique et pour le développement

La coopération scientifique s’inscrit dans le cadre des priorités définies par les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Le poste concentre son action sur les projets de recherche et la mobilité des experts, décideurs, chercheurs et étudiants, prioritairement dans les domaines de l’environnement, la gestion des risques naturels, la santé, l’agriculture et la sécurité alimentaire.

Des partenariats sont d’ores et déjà solidement établis entre des institutions et centres de recherche philippins (Philippine Council for Agriculture, Forestry and Natural Resources Research and Development [PCARRD], Philippine Institute of Volcanology and Seismology [PhiVolcs], Marine Science Institute [MSI], etc.) et certains instituts de recherche français reconnus mondialement tels que le CIRAD, l’IRD, l’INRA ou l’Institut Pasteur.

La perspective régionale est également valorisée, notamment à travers la Banque Asiatique de Développement (BAsD), l’International Rice Research Institute (IRRI), l’Asean Center for Biodiversity (ACB) et le Southeast Asian Regional Center for Graduate Study and Research in Agriculture (SEARCA), ont installé leur siège aux Philippines.

Enfin, la présence de l’AFD aux Philippines depuis 2010 permet de répondre aux enjeux de développement dans des secteurs tels que l’économie verte, la préservation de l’environnement, l’adaptation au changement climatique, ou encore l’eau et l’assainissement.

Français

La langue française, si elle ne dispose pas d’une assise historique aux Philippines, bénéficie néanmoins d’une excellente presse. La demande de cours de français est très forte et répond à des objectifs précis : mobilité sociale et professionnelle, poursuite d’études supérieures en France.

La langue française est la première langue européenne enseignée dans les universités philippines. Près de 5000 étudiants l’apprennent, majoritairement dans les filières d’études internationales et européennes ainsi que celles de l’hôtellerie et de la restauration. Les Philippines comptent deux universités avec un département de langue (l’Université des Philippines Diliman et l’Université Ateneo de Manila). Les autres universités proposent un enseignement du français optionnel.

Depuis la mise en place en 2009 d’un partenariat avec le ministère de l’Education philippin, le français est également enseigné dans 13 lycées scientifiques d’excellence à plus de 1500 élèves de premières et terminales dans les régions de Manille et Cebu chaque année.

De nombreux acteurs, soutenus par l’ambassade coopèrent à cette présence du français : les deux alliances françaises de Manille et Cebu (environ 5000 inscrits), l’Ecole française de Manille (300 élèves inscrits), l’association des professeurs de français aux Philippines ainsi que les ambassades francophones aux Philippines.

Audiovisuel et TIC

L’action audiovisuelle aux Philippines est centrée sur le cinéma, un secteur dynamique et en pleine mutation du fait de la numérisation en cours, et sur le plan institutionnel, du fait des initiatives prises par le Film Development Council of the Philippines (FDCP) pour sauvegarder le patrimoine audiovisuel et promouvoir la création actuelle.

Le cinéma philippin a cent ans d’histoire, avec un âge d’or dans les années 60-70. L’avènement du numérique a facilité la naissance d’une nouvelle génération dont les œuvres sont programmées dans les différents festivals internationaux. Parmi ces réalisateurs, Brillante Mendoza a reçu le prix de la Meilleure Mise en Scène au Festival de Cannes en 2009 pour son film « Kinatay » et a tourné ensuite « Captive » avec Isabelle Huppert. Son dernier film, « Thy Womb » a récemment connu un accueil chaleureux à la Mostra de Venise. Par ailleurs, « Busong » d’Aureus Solito, au programme de la Quinzaine des Réalisateurs en 2011, vient d’être récompensé du Grand Prix au Festival du Film de National Geographic.

Le FDCP, sous la présidence de M. Briccio Santos, a lancé un programme ambitieux pour promouvoir l’íindustrie du cinéma philippin. Il a lancé un festival national sur l’ensemble du pays « Sineng Pambansa » qui mobilise les collectivités territoriales de l’archipel et les jeunes créateurs. En vue de promouvoir la diversité culturelle, le FDCP a intégré une section internationale au festival. La France soutient cette initiative et propose des films français du catalogue de l’Institut Français.

L’ambassade de France travaille de concert avec l’Institut Goethe et en partenariat avec le FDCP dans l’organisation d’ateliers de formation sur la réalisation de films de documentaire animés les Ateliers Varan et des experts allemands.

Plus important encore, l’ambassade de France apporte son concours au FDCP dans la réalisation de son projet de création d’un Centre National d’Archives du Film, par l’organisation de missions à Manille d’experts du CNC, et l’envoi d’archivistes philippine en formation à l’INA à Paris. Un accord de coopération est en cours de négociation entre le FDCP et le CNC.

Gouvernance

Une trentaine d’ONG françaises sont présentes aux Philippines. L’essentiel de leur action est humanitaire : protection de l’enfance, programmes d’éducation et de formation professionnelle, réinsertion sociale, aide d’urgence, soutien spirituel, santé, microcrédit.

Cette ambassade a pour but de favoriser les échanges entre les ONG franco-philippines, de soutenir certaines initiatives fédératrices et de diffuser toute information pertinente susceptible de les intéresser et de les aider dans la conduite de leurs actions.

Le service de coopération et d’action culturelle est en charge du suivi de l’Alliance française de Manille, de l’Alliance française de Cebu et du Lycée français de Manille.

Contact

Téléphone : +632 857 6918

Conseiller de Coopération et d’Action culturelle Yves ZOBERMAN culturel.ambafrance.manille@gmail.com
Attachée de coopération culturel Diane Roblin culturel.ambafrance.manille@gmail.com
Attaché de coopération universitaire
Responsable Campus France Manille
Jules LECONTE jules.leconte@diplomatie.gouv.fr
Assistante éducation et communication (Campus France) Caria Marla SISON manille@campusfrance.org
Attaché de coopération scientifique et pour le développement Amaury PARELLE amaury.parelle@diplomatie.gouv.fr
Attachée de coopération pour le français
Attachée en charge du suivi des ONG
Maëlle CAMMAS linguistique.ambafrance.manille@gmail.com
maelle.cammas@diplomatie.gouv.fr
Attaché audiovisuel et TIC Martin MACALINTAL french.audiovisual.attache@gmail.com

Dernière modification : 24/05/2017

Haut de page