Système de traitement des eaux usées par phytorémédiation à l’Université d’Urdaneta [en]

Le 15 janvier, l’Ambassadeur de France aux Philippines, M. Nicolas Galey, accompagné du Conseiller de coopération et d’action culturelle et de l’attachée scientifique de l’ambassade de France, s’est rendu à l’Université d’Urdaneta au province de Pangasinan, nord de Manille, pour assister à l’inauguration du système de traitement des eaux usées par phytorémédiation installé par l’Université et soutenu par l’ONG française Fondation Ecoglobal représentée à cette occasion par son président M. Jean-Philippe Henry, et par M. Jérémy Colson, Chargé de développement de ce projet, ainsi que par le Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (SIAAP), représenté par M. Joakim Giacomoni-Vincent, Responsable des Relations Publiques et Internationales.

Lancé en 2016 par la signature d’un accord de coopération décentralisée entre l’université d’Urdaneta, la Fondation Ecoglobal et le SIAAP, ce premier projet pilote sur le traitement des eaux usées et l’assainissement de la fosse septique de l’Université d’Urdaneta s’appuie sur un procédé innovant : la phytorémédiation – une technique de dépollution de l’eau par l’action des plantes. L’eau polluée passe dans des bacs contenant des graviers de divers grains et des plantes immergées. Les pollutions sont décomposées par des bactéries en molécules dont les plantes se nourrissent pour croître. Une fois dépolluée, l’eau peut servir à arroser la végétation.

Ce projet spectaculaire, premier projet de la sorte aux Philippines et en Asie, a permis à l’Université, qui accueille environ 15 000 étudiants, de se doter d’un système de traitement des eaux usées innovant et respectueux de l’environnement ainsi qu’à la population du campus d’étudier et d’enseigner dans des conditions convenables et viables sur le plan sanitaire.

Dernière modification : 31/07/2019

Haut de page