Visite aux Philippines de Sénateurs français membres du groupe d’amitié France-Asie du Sud-Est

Une délégation du groupe interparlementaire d’amitié France-Asie du Sud-Est du Sénat français a effectué une visite aux Philippines du 1er au 3 mars derniers. Conduite par Mme Jacky Deromedi, Présidente du groupe d’amitié et Sénateur représentant les Français établis hors de France, la délégation était composée de M. Simon Sutour, Président délégué pour les Philippines, Sénateur du Gard, de M. Philippe Mouiller, vice-président du groupe d’amitié, Sénateur des Deux-Sèvres, et de M. Jérôme Durain, Président délégué pour le Bangladesh, Sénateur de la Saône-et-Loire .

Au cours de leur visite à Manille, les sénateurs français ont participé à un déjeuner de travail à l’invitation de deux de leurs homologues philippins, M. Aquilino Pimentel III et M. Sherwin Gatchalian, en présence de SE M. Nicolas Galey, Ambassadeur de France aux Philippines. Puis ils ont rencontré le vice-ministre des Affaires étrangères, M. Enrique Manalo, avec lequel ils ont évoqué les relations bilatérales entre les deux pays, la lutte contre le changement climatique, la lutte contre le terrorisme ainsi que le processus de paix dans la région de Mindanao soutenu par la France et l’Union européenne. Lors d’un dîner de travail offert par SE M. Nicolas Galey à la résidence de France, les sénateurs ont pu échanger avec les ONG en charge de la pauvreté et des enfants des rues.

La délégation sénatoriale s’est enfin rendue dans la Province d’Aklan (Visayas occidentales) pour y rencontrer la Sénatrice philippine Loren Legarda, Présidente du groupe d’amitié Philippines-France, qui a joué un rôle majeur pour assurer la ratification par les Philippines de l’accord de Paris contre le changement climatique. Durant ce déplacement, ils se sont entretenus avec des représentants des ministères de l’Environnement, de l’Intérieur et du Tourisme philippins, qui ont présenté le programme de réhabilitation et de protection de l’Ile de Boracay voulu par le gouvernement philippin et par les autorités locales afin de développer un tourisme durable, respectueux de l’environnent. Pour mémoire, cette île avait été fermée aux touristes pendant six mois (Avril-Octobre 2018), pour réaliser les travaux nécessaires à la réhabilitation de l’Ile (gestion des déchets, nettoyage des plages, traitement de l’eau, etc.).

Dernière modification : 20/03/2019

Haut de page